Dossier Ici et là, les maisons d’Akira de Claire Ubac

Enfant, j’ai passé des heures à imaginer des maisons, à monter des cabanes de fortune dans le jardin et à les répliquer en miniature avec des briques de construction. Cabanes et autres abris sont un formidable tremplin pour l’imaginaire et ils nous accompagnent toute notre vie. Démonstration.

Commençons par le commencement : savez-vous comment bâtir un bel abri ? L’album Tout ce qu’il faut pour une cabane est l’indispensable référence pour tout savoir ! Mais avant de nous donner toutes les clés architecturales à ne pas négliger, l’auteur s’arrête sur un point essentiel : il faut de l’imagination. « Ce qu’il faut pour une cabane… c’est avoir du temps pour lever les yeux, et imaginer là-haut. » Ensuite, on pourra s’adonner à toutes sortes de plaisirs une fois la cabane montée : observer la nature et prendre le soleil, réunir des copains et jouer, lire, faire un festin en pique-niquant, se reposer et se confier. En filigrane, c’est un superbe inventaire dessiné qui défile sous nos yeux : des cabanes variées et extraordinaires se succèdent – mention spéciale à la double page des cabanes-bibliothèques ! C’est un autre inventaire que l’on trouve dans l’album de Claire Ubac et Clotilde Perrin : celui des maisons que va habiter Akira, le personnage principal, au cours de sa vie. Ici et là, les maisons d’Akira est en effet divisé en sept chapitres qui sont les sept maisons qu’il va occuper. Depuis le ventre de sa mère à la maison de terre, d’eau et de paille de l’adolescence ; de l’habitat nomade à la jonque sur l’eau en passant par la geôle… Akira parcourt le monde, ressent, souffre parfois, mais regarde toujours droit devant. Sa vie est riche de paroles, de rencontres et la diversité de ses expériences se reporte dans la diversité des habitations qu’il va occuper. Ici et là, les maisons d’Akira est un beau conte initiatique dans lequel la vie est un voyage semé d’escales. Évoquer le voyage m’amène au troisième et dernier album, Maisons autour du monde. On ne vit pas dans le même type de maisons que l’on soit en Asie ou en Europe, que l’on vive sur une île ou sur l’eau, ou bien encore à la campagne ou dans une grande ville. Alors, dans quel type de maisons vit-on ailleurs ? Maisons autour du monde y répond grâce à dix-sept doubles pages qui sont un riche aperçu de l’habitat humain aujourd’hui, dans les années 2000. On parcourt les maisons au bord des canaux d’Amsterdam et les ruelles en pente de San Francisco ; on pénètre sans peine dans une maison de l’île de Capri (où les portes des maisons sont toujours ouvertes !) ; les habitats sont minuscules à Hong Kong et l’on vit souvent dehors à Ibiza. On enlève ses chaussures avant de pénétrer dans une maison à Kyoto et on file à Londres, à Mexico et à Gordes. Quel formidable périple !

Gaëlle Farre Librairie Maupetit (Marseille)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@