Chronique 3 fois dès l’aube de Denis Lapière

Emmanuel Vacher Librairie Dialogues Théâtre (Lille)

Trois hôtels avant l’aube, comme autant de théâtres où se joue la rencontre de personnages à l’histoire trouble. L’aube est ici un lieu, un temps et un personnage à part entière. Elle est une sorte de purgatoire où les protagonistes peuvent expier leurs fautes. Elle est ce moment intemporel où leurs destins semblent encore à écrire. Elle est, enfin, une présence amie qui les protège et les accompagne avec bienveillance. L’adaptation du roman d’Alessandro Barrico par Aude Samama et Denis Lapière est un triptyque qui doit tout son intérêt à un découpage minutieux du récit et à une esthétique à la croisée des chemins entre l’illustratrice Nadja et les tableaux d’Edward Hopper. On se laisse facilement porter par la mélancolie et la douceur qui ressortent de chacune des cases. Ce roman graphique est dans la veine des adaptations récentes : une bonne entrée dans l’œuvre de l’auteur.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@