Chronique J'irai cracher sur vos tombes de Jean-David Morvan, Rey Macutay, Rafael Ortiz, Scietronc

François-Jean Goudeau Etablissement Scolaire IUT La Roche sur Yon (La roche sur yon)

En 1946 et 1947, Vernon Sullivan alias Boris Vian imagine deux romans policiers, faux jumeaux, scandaleux et fantasmatiques, dévorés par la vengeance, le désir et la douleur, où des hommes sont séduits et/ou traqués pour ce qu’ils ne sont pas. Sous ce pseudonyme, le romancier, musicien et peintre écrira en tout quatre polars, très sexuels et très mauvais genre. Le succès ne sera pas immédiat, faisant d’abord le bonheur des baby-boomers, à la recherche, à la fin des années 1960, d’œuvres subversives et défiant le « bon goût » gaulliste. Soit près de dix ans après la disparition, le matin du 23 juin 1959, de Boris Vian qui succombe à une syncope durant la projection de l’adaptation qu’il désapprouvait de ce premier texte maudit, décrié et condamné, J’irai cracher sur vos tombes ! Une berceuse assassine toujours aussi choquante et sulfureuse, au goût de sang et de colère, parfaitement adaptée et mise en scène ici sous forme de bande dessinée.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@