Chronique Les Croix de bois de Jean-David Morvan

François-Jean Goudeau Etablissement Scolaire IUT La Roche sur Yon (La roche sur yon)

Pas simple d’adapter un texte aussi emblématique que celui de Roland Dorgelès, celui d’une plume littéraire qui choisit l’immersion au cœur de la « dégueulasserie » de la Première Guerre mondiale pour conter, avec une sensibilité et une empathie puissantes, la grande misère des hommes à charniers. Véritable gageure, cette adaptation fidèle des Croix de bois est pourtant et assurément une réussite totale. Grâce au scénario de Jean-David Morvan qui a su composer avec les différentes voix du récit – Larcher, Demachy, Sulphart –, comme au dessin de l’Argentin Facundo Percio parfaitement assorti et qui emprunte la fausse bonhomie à Gus Bofa et le charbon à Jacques Tardi. Et à des scènes terribles, insoutenables, poignantes, telle que la mort de Bréval. « Vous étiez si jeunes, si confiants, si forts, mes camarades : oh! non, vous n’auriez pas dû mourir... Une telle joie était en vous qu’elle dominait les pires épreuves. » Une bande dessinée bouleversante.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@