Chronique Nus de Laure Becdelièvre

« Aura-t-il bien tout ce qu’il faut où il faut, sera-t-il beau, drôle et charmant, sera-t-il doux, intelligent ? Sera-t-il… de bonne composition ? » Mathilde, modèle vivant de nu artistique, s’interroge à propos de l’enfant qu’elle porte en elle. Alors qu’il lui devient difficile de masquer les altérations de son corps lors des temps de pose de plus en plus douloureux, elle s’interroge également à propos d’un couple et de leurs amis ayant été bouleversés et éloignés par la meurtrissure du Bataclan, et sur sa rencontre avec une jeune artiste dont le passé comme la relation troubles risquent de la transformer dangereusement. Ce roman est un jeu d’équilibriste où il s’agit pour Mathilde d’éprouver toutes les nudités : celles de son corps, de ses amours, de ses craintes, de la société vacillante et inquiétante. De les éprouver pour être capable de donner la vie, cette parfaite nudité, « où plus rien d’autre n’existe, pas même l’idée d’un monde d’avant ».

François-Jean Goudeau I.U.T. de la Roche-sur-Yon

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@