Chronique Lettres à Anne de François Mitterrand

Christine Lechapt Librairie Le Carré des mots (Toulon)

Les 1 200 lettres écrites par François Mitterrand à l’amour de sa vie, Anne Pingeot, nous font découvrir une autre facette de ce troublant homme d’État, celle d’un homme amoureux.

François Mitterrand ne laisse personne indifférent. On l’a aimé, voire adoré, ou on l’a détesté ; on a pu l’admirer et en même temps avoir été déçu. Sans doute cela tient-il au fait qu’il dégageait une sorte de mystère et que l’homme semblait insondable. C’est la raison pour laquelle la publication de ces lettres, en pleine commémoration de sa naissance, est particulièrement précieuse. Elles lèvent le voile sur les profondeurs intimes d’un homme. Un homme amoureux. On connaissait la vénération de François Mitterrand pour la langue française, mais on ne pouvait pas se douter qu’il savait la manier avec une telle habileté. D’une grande qualité littéraire et d’une incroyable poésie, on ne peut qu’être touché par ces 1 200 lettres, écrites de 1962 à 1995, où transparaît la passion qu’il nourrissait pour cette femme, qui vécut dans l’ombre pendant plus de trente ans. En permettant leur publication, Anne Pingeot lui fait un merveilleux cadeau à titre posthume. Elle le rend plus humain, tout en exposant au grand jour la place qu’elle occupait dans le cœur de l’ancien président de la République. Une correspondance émouvante.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@