Chronique Construire l'ennemi de Umberto Eco

Christine Lechapt Librairie Le Carré des mots (Toulon)

Se trouvent ici réunies quelques interventions de l’auteur dans des domaines divers et variés, et dont l’apport est essentiel à la compréhension de notre temps. Ainsi, en premier lieu, Umberto Eco revient sur la figure de l’ennemi, qu’il soit intérieur ou extérieur, les différentes formes qu’il a pris au cours des siècles et sa nécessité dans la cohésion d’un État ou d’une nation. Cette brillante argumentation illustre, si besoin était, que la paix dans nos sociétés est une belle utopie. Mais au-delà de cette question, tout comme celles relatives à l’éthique ou à l’affaire Wikileaks, on ne peut que se délecter de l’humour de l’auteur. À ce titre, son analyse de la poétique de l’excès chez Victor Hugo est un véritable bonheur. Et que penser du roman-feuilleton ? Umberto Eco lui rend ses lettres de noblesse en nous révélant pourquoi cette littérature n’est pas à négliger et quels sont les ressorts utilisés par les grands feuilletonistes comme Eugène Sue. Il n’est en revanche pas particulièrement tendre avec James Joyce (ni avec les astrologues d’ailleurs). Nul doute en refermant ce livre que vous aurez appris beaucoup de choses. Jubilatoire !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@