Chronique Le monde est clos et le désir infini de Daniel Cohen

Christine Lechapt Librairie Le Carré des mots (Toulon)

La croissance est devenue la nouvelle religion de nos sociétés modernes. Elle est scrutée, analysée et mesurée continuellement. Or, après de nombreux krachs, booms ou soubresauts, il semble que celle-ci soit en panne. Mais n’y a-t-il pas un profond malentendu sur l’idée même de progrès ? Durant les derniers siècles, nos sociétés n’ont cessé de progresser. Alors que nous connaissons depuis le début du XXIe siècle une passionnante révolution numérique, force est de constater que celle-ci est loin d’apporter la croissance escomptée. Peut-on imaginer une société sans progrès matériel ? Ne sommes-nous pas condamnés, si la crise subsiste, à vivre dans une société de chaos et de violence ? C’est à cette question essentielle que Daniel Cohen tente de répondre, en retraçant le long chemin emprunté pour en arriver à la situation économique actuelle, aux conséquences que cela pourrait avoir en termes de société et au virage que nous devrons nécessairement prendre pour nous en sortir. Une analyse passionnante.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@