Chronique Canicule de Jane Harper

  • Jane Harper
  • Traduit de l’anglais (Australie) par Renaud Bombard
  • Coll. «NULL»
  • Kero
  • 11/01/2017
  • 397 p., 19.90 €
NULL

Christine Lechapt Librairie Le Carré des mots (Toulon)

Cette année-là, la petite bourgade australienne de Kiewarra connaît une sécheresse sans précédents, au point que certains fermiers en viennent à commettre l’irréparable. C’est le cas de Luke Hadler qui a tué sa femme et son fils avant de se donner la mort. Aaron Falk, enquêteur à la police fédérale de Melbourne, revient en ville pour les funérailles de son ami d’enfance qu’il a plus ou moins perdu de vue. Le soir de l’enterrement, le père de Luke, persuadé que son fils est incapable de commettre un acte aussi monstrueux, convainc Aaron de mener l’enquête. Sauf que celui-ci a un lourd passé avec la petite ville de Kiewarra et qu’il est très loin d’y être le bienvenu. Bien malgré lui, il va donc fouiller dans le passé de son ami, déterrant au passage de bien douloureux souvenirs. Oscillant entre passé et présent, Jane Harper tient en haleine le lecteur dès la première ligne grâce à des personnages attachants et à un climat pesant. Un premier roman parfaitement maîtrisé. Un vrai régal !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@