Chronique Adolf Hitler, une biographie de Volker Ullrich

  • Volker Ullrich
  • Traduit de l’allemand par Olivier Mannoni
  • Coll. «Coll. « NRF Essais »»
  • Gallimard
  • 02/02/2017
  • 1196 p., 59 €
NULL

Christine Lechapt Librairie Le Carré des mots (Toulon)

L’historien allemand Volker Ullrich s’est attelé à l’entreprise sans doute la plus périlleuse qui soit : écrire la biographie d’Adolf Hitler en prenant le parti pris de s’intéresser à sa personnalité. Une belle réussite.

Tout semble avoir été dit concernant Hitler et le nazisme mais chaque saison nous vaut de nouveaux essais ou témoignages sur le sujet. Alors pourquoi une nouvelle biographie ? Tout simplement parce que curieusement, il n’en existe que très peu, quatre pour être exact. « La plus ample, la biographie de référence » est sans conteste celle de Ian Kershaw (Hitler, Flammarion), reconnaît lui-même Volker Ullrich. Cependant, elle ne défend que la seule approche socio-historique qui voudrait que l’on ne s’intéresse pas à la personnalité du Führer mais plutôt au caractère de son pouvoir. Or, pour l’historien allemand, elle est centrale parce qu’elle permet de « replacer au centre la responsabilité d’Hitler ». Avec cette biographie, il « ne propose pas d’interprétation entièrement nouvelle » mais il réalise plutôt une synthèse des travaux existants en profitant des nouvelles découvertes de ces quinze dernières années. Il s’appuie ainsi assez largement sur les carnets et les notes d’Hitler publiés en 2003 et sur le journal de Goebbels édité en 2006. Dans la première partie qui est publiée aujourd’hui, l’auteur s’intéresse à la période 1889-1939 qui correspond aux années d’ascension. On y découvre que la carrière du Führer fut constamment menacée d’échecs et que son accès au pouvoir ne fut en aucun cas irrésistible. Si l’on peut être quelque peu désarçonné par l’ampleur de l’ouvrage, il n’en demeure pas moins que cette biographie est d’un accès très facile et qu’elle est étayée par une riche bibliographie. On notera au passage que cette biographie est également l’occasion pour Volker Ullrich de mettre fin aux rumeurs les plus folles qui ont pu courir au sujet d’Hitler. Ce travail admirable, tant au niveau du style que pour son approche, est sans aucun doute un événement à ne pas manquer.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@