Chronique Le Journal de Rywka Lipszyc de Rywka Lipszyc

Christine Lechapt Librairie Charlemagne (Toulon)

Retrouvé parmi les décombres du camp d’Auschwitz, Le Journal de Rywka Lipszyc est l’occasion de découvrir le quotidien du ghetto de Lodz, en même temps que l’incroyable volonté de vivre d’une adolescente. Poignant.

Octobre 1943. Rywka Lipszyc n’est âgée que de 14 ans lorsque débute son journal. Elle vit dans le ghetto de Lodz depuis trois ans. Son père est mort deux ans auparavant, après avoir été battu par les nazis, puis sa mère, quelque temps plus tard, sans doute de maladie, laissant la jeune fille orpheline. Son frère Abramek et sa sœur Tamarcia sont recueillis par un parent tandis que Rywka et sa jeune sœur Cipka vont s’installer chez un oncle et une tante. Deux mois plus tard, le terrible szpera (« couvre-feu » en polonais) ajoutera à l’horreur, puisque Abramek, Tamarcia et son oncle adoptif sont enlevés par les Allemands, avant d’être déportés au centre de mise à mort de Chelmmo. La tante de Rywka, malade, ne tardera pas elle non plus à mourir. La jeune fille se retrouve seule avec sa petite sœur et vit désormais avec ses cousines plus âgées. Dans son journal, elle dépeint sa vie difficile au ghetto et son travail dans un atelier de couture. Au fil des pages, on découvre une adolescente pleine de vie qui doit composer avec des cousines autoritaires, le manque de nourriture et de liberté, et qui trouve dans l’amitié et la foi une incroyable détermination à vivre. Au-delà du contenu, c’est le parcours de ce journal qui est stupéfiant. Découvert par une femme médecin de l’Armée rouge dans les ruines d’Auschwitz au printemps 1945, il sera conservé jusqu’à sa mort en 1983 et c’est sa petite-fille qui, après l’avoir trouvé dans les affaires personnelles de son défunt père en 1995, le confiera en juin 2008 à l’Holocaust Center de Caroline du Nord. Après traduction et remise en forme, ce journal enfin édité nous offre un document précieux, tant au niveau historique qu’humain. Reste qu’à ce jour, on ne sait toujours pas ce qu’il est advenu de la jeune Rywka Lipszyc au sortir de la guerre.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@