Dossier Le Destin au berceau de Camille Peugny

  • Camille Peugny
  • Coll. «Coll. « Seuil/La République des Idées »»
  • Seuil
  • 22/01/2021
  • 128 p., 11.80 €

Christine Lechapt Librairie Charlemagne (Toulon)

En s’interrogeant sur la réforme des rythmes scolaires ou sur l’introduction de l’enseignement de la « morale laïque », on dissimule mal une réalité inquiétante : l’école n’assure plus sa fonction de creuset social. Elle est même la principale responsable des inégalités.

Malgré la succession des ministres de l’Éducation nationale – de droite comme de gauche –, une idée subsiste, entêtante : introduire dans les programmes scolaires l’enseignement de la morale laïque. Ruwen Ogien s’interroge sur cette question présentée comme la solution à tous les problèmes, mais également au prétendu manque de civilité régnant dans la société française. On est bien loin ici des cours de morale dispensés au début du xxe siècle et qui avaient pour but de former de bons patriotes prêts à se sacrifier pour la nation. En introduisant cette notion de morale laïque, il s’agit plutôt de combattre des ennemis intérieurs qui ne partageraient pas les valeurs de la République. Mais qu’est ce qu’une morale laïque et est-elle « enseignable » ? L’auteur révèle que cette idée conservatrice, bien loin de nourrir la cohésion sociale, n’en finit pas de stigmatiser une partie de la population et de mettre en échec scolaire une certaine frange de celle-ci. Camille Peugny complète à merveille cette analyse en étudiant l’évolution de la reproduction sociale. Alors que dans les années 1960 avait émergé une classe moyenne, celle-ci tend à disparaître pour faire place à une société très clivée entre pauvres et élites. Le constat est clair : l’école ne remplit plus son rôle d’ascenseur social et a même tendance à produire des inégalités. Difficile de ce fait, voire impossible à un fils d’ouvrier de sortir de sa condition sociale et de s’assurer un meilleur avenir que son père. Camille Peugny souligne la nécessité de trouver des solutions aux graves manquements de l’enseignement afin d’offrir des perspectives d’avenir à nos jeunes et, par-là même, un accès indispensable à la citoyenneté. Une réforme de l’école semble dès lors inévitable.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@