Chronique Gros Bec de Nicolas Digard

Frédérique Franco Librairie Le Goût des mots (Mortagne-au-Perche)

Les personnages de cette histoire sont des oiseaux. Notre héros, Albert, est très complexé par son bec qu’il trouve trop gros. Son épouse, Solange mésange, en a assez de voir Albert déprimer et tourner en rond à la maison et se lamenter sur son bec. Elle a découvert dans un article l'existence du premier concours international de becs. Elle propose à Albert d'y participer et, avec le bec si particulier qu'il a, Solange le persuade qu'il peut certainement gagner. Commence alors un périple étonnant pour Albert qui va croiser de drôles d'oiseaux dont il ne soupçonnait pas l’existence. Grâce à eux, Albert va commencer à voir sa vie autrement. Sans trop dévoiler la fin de l'histoire (présence d'un ultime rebondissement très drôle !), disons tout de même qu'Albert va se réconcilier avec son bec et que cet album nous aide à sourire de nos différences et à nous accepter tel qu'on est, avec beaucoup d'humour.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@