Chronique Les Enfants les pires du monde de David Walliams

Frédérique Franco Librairie Le Goût des mots (Mortagne-au-Perche)

L’introduction et la quatrième de couverture sont très claires : « Surtout ne lisez pas ce livre ! ». Bravons donc l’interdit et plongeons dans ce livre délirant où David Walliams dresse le portrait de dix affreux enfants aux noms explicites. Gustave-la-Bave provoque l’inondation du musée d’Histoire naturelle. Dédé Doigts-dans-le-Nez réussit l’exploit de fabriquer une crotte de nez géante. Mathieu-le-Pouilleux devient dompteur de poux aux pouvoirs de super-héros. Pétula Flatula se retrouve dans l’espace. Jay Rézon nous prouve qu’il n’a jamais tort… Voilà dix histoires qui nous entraînent dans des aventures loufoques, où l’imagination côtoie la fantaisie, pour un univers qui n’est bien sûr pas sans rappeler celui de Roald Dahl. À noter que, si ces dix enfants sont « délicieusement horribles », le livre est lui très beau : couverture rigide aux lettres dorées, illustrations joyeuses et pleines d’énergie de Tony Ross. Bref, un chouette livre cadeau plein d’humour.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@