Chronique Anna Politkovskaïa : « non à la peur » de Dominique Conil

Par Frédérique Franco, Librairie Le Goût des Mots, Mortagne-au-Perche


Dernier titre de la collection « Ceux qui ont dit non », Anna Politkovskaïa : « non à la peur » nous fait découvrir une journaliste courageuse et engagée dans une Russie corrompue où la liberté d’expression est gravement entravée.


Les éditions Actes Sud Junior proposent une collection remarquable : « Ceux qui ont dit non ». De courts romans historiques retraçant la vie d’une personnalité à l’engagement fort, marqué par la révolte. Le titre le plus récent de la collection, Anna Politkovskaïa : « non à la peur », retrace, sous la forme d’une fiction, l’histoire de cette journaliste dans la Russie des années 1980 à 2000 (un écrivain russe dissident y relate son parcours et leur amitié). Discrète mais déterminée, Anna a toujours dénoncé les injustices, les horreurs de la guerre, les victimes... Sa conviction était que « les mots peuvent sauver des vies ». La sienne n’a pas été épargnée, elle a été assassinée en 2006 devant son domicile. Elle est devenue le symbole d’un journalisme militant et indépendant en Russie et dans le monde. Profondément humaniste, Anna rendait compte de ce qu’elle voyait : quand elle parle d’une prise d’otage, de la guerre, elle s’attache aux hommes, aux femmes et aux enfants. Même devant la menace, elle n’a jamais plié, a refusé toute compromission. La forme romanesque, plutôt que documentaire, donne à ce livre toute sa force. On éprouve de l’empathie pour Anna, on est ému et révolté !


Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@