Chronique Les Rêveurs de Isabelle Carré

Frédérique Franco Librairie Le Goût des mots (Mortagne-au-Perche)

Isabelle Carré n’a pas vécu une enfance très classique. Ses parents ont formé une union étonnante, née d’une rencontre improbable entre une jeune femme issue d’une famille bourgeoise et un jeune homme d’un milieu ouvrier. Tous les deux avaient toutefois le goût de la culture et de l’art, et une certaine ouverture sur le monde. Il se sont trouvés à une période où leur vie affective avait besoin de reposer sur quelqu’un, bricolant ainsi leur vie et construisant une famille ancrée dans les années 1970. Outre leur différence de milieu et d’origine, chacun des parents a gardé enfoui en lui de profondes blessures affectives. Des couches de chagrin, de regrets, accumulés sous une vie de famille animée. Mais personne n’est dupe et le vernis craque un jour. Les enfants en souffrent et Isabelle fera une tentative de suicide à 14 ans. La comédienne de théâtre et de cinéma signe un premier roman délicat et touchant où fiction et récit s’entremêlent.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@