Émilie Druilhe

Libraire Librairie ()

Après un master d’histoire, j’ai embrassé la librairie il y a sept ans. Éclectique dans mes lectures, j’aime la littérature adulte, jeunesse, la BD, le manga. Ce que je préfère en librairie, c’est le partage, les conseils aux clients, les discussions avec les collègues autour des livres.

Rencontre avec Emilie Druilhe de la librairie La Flibuste à Fontenay-sous-Bois

«J'ai toujours aimé raconter des histoires, partager mes coups de cœur. Et c'est ce partage que j'apprécie énormément dans mon métier : passer la journée à résumer des livres et transmettre nos coups de cœur»

Comment et pourquoi êtes-vous devenu(e) libraire ?

J'ai grandi parmi les piles croulantes de livres, pas un seul espace qui ne soit occupé par un livre. Entre mon père qui m'inventait des histoires et ma mère qui me lisait des livres chaque soir, rien d'étonnant à ce que je développe un amour immense pour la littérature. J'ai toujours aimé raconter des histoires, partager mes coups de cœur. Et c'est ce partage que j'apprécie énormément dans mon métier : passer la journée à résumer des livres, se transmettre nos coups de cœur – il m'arrive parfois de commander des livres qu'un client me conseille –, discuter d'un livre que nous avons tous les deux adoré avec une cliente : libraire, c'est quand même un métier formidable !

Parlez-nous un peu de votre librairie et de votre équipe.

La Flibuste est une jeune librairie. Nous naviguons depuis 2019 et j'ai rejoint le navire définitivement depuis septembre. Nous sommes quatre pirates passionnés de littérature en tout genre : Nilala et Frédéric, nos deux capitaines, Théo-Paul et moi, les moussaillons fraichement arrivés. La Flibuste est un beau bâtiment généraliste dans lequel nous avons même stocké des jeux de société, pour le plus grand bonheur des petits et des grands. Notre clientèle commence à nous connaître et elle est adorable, c'est une clientèle de quartier qui navigue d'un petit commerce à l'autre et est aussi passionnée que nous de littérature.

Racontez-nous une anecdote amusante avec un client...

C'était l'année dernière, à Noël. Un client entre dans la librairie, s'avance vers le comptoir et nous demande : « Je voudrais un livre avec une histoire à l'eau de rose. Il faudrait que les personnages s'aiment énormément, qu'il y ait un méchant qui devienne gentil à la fin de l'histoire et que le roman fasse moins de cinq cents pages. ». La demande était tellement précise que nous avons cru à une blague avant de nous creuser les neurones pour trouver un livre correspondant.

Quel est votre dernier coup de cœur ?

Que c'est dur de choisir parmi mes coups de cœur, j'en ai beaucoup ! Comme une bonne pirate qui se respecte, je dirais Le royaume de Pierre d'Angle (Le Rouergue). J'étais complètement passée à côté, mais puisque mon collègue m'en disait beaucoup de bien et que je suis curieuse, j'ai commencé le premier tome. D'un coup, je me suis retrouvée sur un vaisseau en pleine tempête, aux côtés d'un prince aventurier et d'une jeune femme courageuse, immergée dans des mystères qui me dépassaient et dans un monde que je n'arrive plus à quitter. Ça tombe bien le dernier tome vient de sortir et j'ai hâte de m'y plonger !