Chronique Facteur pour femmes de Didier Quella-Guyot, Sébastien Morice

Frédérique Franco Librairie Le Goût des mots (Mortagne-au-Perche)

Juin 1914 sur une petite île bretonne. La guerre éclate et les hommes partent au front. Seul le timide Maël reste sur l’île à cause de son pied bot. Alors que les femmes font le travail des hommes aux champs, Maël se voit confier une mission inattendue : il sera le facteur de l’île. Heureux d’échapper à un père violent, il prend sa tâche très à cœur et parcourt le territoire sur son vélo. Lui dont tout le monde se moquait à cause de son handicap, lui qu’on croyait simplet, va s’épanouir. Le « facteur pour femmes » apporte bien plus que du courrier. Il offre du réconfort, de la tendresse et, par la même occasion, il devient un homme. L’histoire s’achèvera quelque quarante années plus tard, lorsque Linette revient sur sa terre natale. Elle découvre les souvenirs de sa mère, l’histoire de l’île pendant la guerre, et bien plus encore… Tendresse et gravité se mêlent dans cette formidable histoire, grâce au mariage de la narration juste de Didier Quella-Guyot et des illustrations de grande qualité de Sébastien Morice.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@