Chronique Un jour j’irai chercher mon prince en skate de Jo Witek

Isabelle Réty Librairie Gwalarn (Lannion)

Comment faire quand on a 14 ans et qu’on aimerait bien embrasser son premier garçon, sans pour autant jouer les potiches de contes de fées ? C’est tout le dilemme de Fred ! Et si la solution, finalement, c’était simplement de ne rien faire et de rester soi-même ?

Fred a 14 ans et a décidé d’oublier les bêtises que l’on raconte dans les contes de fées sur les gentilles princesses qui attendent docilement leurs princes charmants. Elle se doute qu’avec son look de garçon manqué, son allure sportive et ses jeans troués, elle n’a de toute façon aucune chance d’accrocher un prince charmant à son skate-board ! Donc, pas question pour elle de se déguiser en vraie fille, jupette, chaussures à talons, maquillage et tout le tintouin, puis de prendre un air mystérieux et détaché. Elle décide d’être une « célibre » : une célibataire qui assume son choix. Hors de question pour elle, clame-t-elle, de sortir avec un garçon avant le lycée. Il va lui falloir être forte et résister à son irrépressible envie d’embrasser un garçon. Pour tenir, une seule solution : sauter sur son skate, filer au skate-park et se concentrer sur ses figures ! Pourtant, cet été-là, tout va changer. Pour la première fois, la famille de son père se réunit dans la maison de famille en Normandie au chevet de son grand-père mourant. Fred y fait la connaissance de Diane, la petite sœur de son père dont personne ne parle jamais et qui s’avère être aussi sa marraine. Entre Fred et cette jeune tante rebelle, le courant passe tout de suite. Grâce à elle, Fred rencontre Jérémy au skate-park et tombe amoureuse. Jo Witek, dont les deux derniers romans chez Actes Sud Junior (Rêves en noir et Peur express, 2012) étaient des thrillers assez noirs, s’amuse visiblement à prendre le contre-pied des contes de fées classiques. Fred est drôle, indépendante, rebelle et possède un sens de la répartie à faire fuir les princes charmants susceptibles de se présenter… enfin, pas tous ! Un roman décapant et réjouissant sur les émois de l’adolescence et les premières fois, qui donnerait volontiers envie de (re)tomber amoureux !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@