Chronique La Décision de Isabelle Pandazopoulos

ISABELLE RÉTY, Librairie Gwalarn, Lannion

Le déni de grossesse est un sujet mal connu et difficile à aborder avec sobriété. Isabelle Pandazopoulos s'en empare sans tabou et livre, à travers l'histoire de Louise et en s’abstenant de tout jugement moral, un récit d'une grande profondeur.

 

Louise, 17 ans, est une excellente élève de terminale S, une jeune fille sans histoires parmi tant d'autres. Un matin, en plein de cours de maths, elle est prise de violents maux de ventre et demande à sortir. Quelques minutes plus tard, elle accouche seule d'un petit garçon dans les toilettes du lycée. Cet enfant, Louise ne savait pas qu'il grandissait en elle. Louise n'a pas grossi pendant sa grossesse et personne ne s'est douté de quoi que ce soit. En état de choc, elle ne peut que répéter qu'elle n'a jamais eu de relations sexuelles. Ses parents, ses amis ne savent pas quelle attitude adopter face à ce déni de grossesse. Le bébé est pourtant bien là et Louise doit affronter la réalité. Comment ce petit garçon peut-il être son fils ? Qui est le père ? Comment en est-elle arrivée là ? Louise ne comprend pas, n'a pas les réponses. Elle a quelques jours pour prendre une décision qu'elle seule doit prendre. Elle a conscience que, quelle que soit cette décision, sa vie a pris un tournant différent de ce qu'elle avait imaginé et ne sera plus jamais la même. Ce bébé, elle commence à le regarder, elle lui donne un prénom, le touche… mais nombre de questions demeurent sans réponses. Quelle place doit-il avoir dans sa vie ? Sa famille, les médecins et psychologues sont là pour l'accompagner. Elle accepte d'aller dans un centre maternel avec son fils. Peu à peu, ses amis s’éloignent d’elle, sauf Samuel, bien décidé à l'épauler et l'aider à découvrir ce qui s'est passé.
Isabelle Pandazopoulos aborde la délicate question du déni de grossesse avec beaucoup de délicatesse. À aucun moment, son roman ne verse dans le pathos. Elle n'a pas choisi de donner la parole uniquement à Louise. Ainsi les parents, le proviseur du lycée, Samuel et d'autres, livrent leurs sentiments au fil des chapitres. La Décision est un roman coup de poing qui se lit d'une traite. Un de ces romans vers lequel on n'irait pas spontanément, mais dont on se dit, alors qu’on l’a entre les mains, qu’il aurait été dommage de passer à côté.
 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@