Chronique Mes vacances à Pétaouchnok de Oliver Pouteau

Isabelle Réty Librairie Gwalarn (Lannion)

Un adolescent, un ami encombrant, des catastrophes en série et un voyage improbable pour un roman plein d’humour où les adultes ne sont pas ceux que l’on croit…

Que faire quand, à 15 ans, on a la sensation de vivre la pire journée de sa courte vie ? Tout commence le matin au lever lorsque la mère du narrateur lui annonce qu’elle part en Angleterre au chevet de son père qui a fait une crise cardiaque pendant la nuit, le laissant, en l’absence de son mari, sous la garde du meilleur ami de ce dernier. Pas sûr que ce soit une bonne idée, car Richard, l’ami en question, est du genre assez farfelu. À 39 ans, il va de galère en galère et trouve immanquablement refuge chez son ami. Au déjeuner, la journée catastrophe de notre jeune héros continue lorsque Léa, sa copine, lui annonce qu’elle le quitte, comme ça, sans crier gare, devant une assiette de purée. La seule bonne nouvelle de la journée, c’est que les vacances de Pâques commencent le soir même. Bonne nouvelle ? Pas évident quand il découvre que Richard l’attend à la sortie du lycée, en short et chemise hawaïenne, pour l’emmener à la montagne dans un trou paumé des Alpes, où les deux amis d’enfance sont nés. Richard pense y retrouver son premier amour, Isabelle Leblanc, qu’il a connue au CP. Là, il n’y a plus qu’une seule chose à faire : se laisser porter et attendre la suite des événements.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@