Chronique Le Monde selon Walden de Luc Blanvillain

Isabelle Réty Librairie Gwalarn (Lannion)

Fin observateur des mœurs adolescentes, Luc Blanvillain nous propose avec Le Monde selon Walden une belle réflexion sur la différence.

Depuis sa naissance (il est venu au monde dans un grand éclat de rire !), Walden est différent des autres. Il ne s’habille pas comme les adolescents de son âge, qui choisissent leurs vêtements en suivant les diktats de la mode, et n’hésite pas à enfiler un kilt bricolé par ses soins ou une djellaba marocaine pour aller au collège. Comme animal de compagnie, il n’a pas de chaton vraiment trop mignon, mais des axolotls. Il n’aime ni le foot (il joue au jukskei) ni la télé. Si quelqu’un tente de le frapper, il entonne un magnifique air d’opéra. On l’aura compris, Walden cultive sa différence. Garçon heureux et à l’aise dans ses bottes inuits, sa vie et celle de ses deux amis Zelda et Clément, va devenir infernale lorsqu’une vidéo filmée à son insu tourne en boucle sur les réseaux sociaux. Mike, une star de la télé et d’Internet, décide de faire de Walden un modèle pour tous. Finie la différence ! On connaît l’humour ravageur de Luc Blanvillain, qui excelle dans l’art d’observer à la loupe les adolescents. L’histoire de Walden, garçon aussi excentrique qu’attachant, ne fait pas exception à la règle, fustigeant la mode, la nuisance des réseaux sociaux et une forme de popularité délirante et éphémère.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@