Chronique Réseau(x), t. 2 de Vincent Villeminot

Isabelle RÉTY (Gwalarn - 22300 Lannion)

Enfin la suite de Réseau(x), thriller haletant, foisonnant et passionnant de Vincent Villeminot, qui nous plonge au cœur des réseaux sociaux et des complots.

 

Après le chaos sur lequel s’achevait le premier tome et la reddition de Cèsar Diaz, on pouvait penser que le jeu s’arrêterait. Son Altesse Nada#1 est en prison et étroitement surveillée. L’armée de Clowns Noirs n’a plus de chef, Sixie s’est exilée avec sa sœur et tente de se reconstruire loin du DKB. Théo a disparu de la circulation et Alice, la jeune flic, se remet de ses blessures. Le répit est de courte durée. Un mystérieux Nada#2 fait son apparition sur le Net et dénonce un meurtre commis par des policiers. Les polices européennes sont aussitôt en alerte, d’autant que certains Clowns Noirs incontrôlables semblent vouloir jouer leur propre partition. Cèsar, de sa prison, tente une dernière manipulation. Non, le jeu n’était décidément pas terminé… Dans cet ultime volume, Vincent Villeminot surprend encore le lecteur du début à la fin. L’écriture est rythmée et scénarisée – le découpage des scènes en décompte des jours et des nuits y est pour beaucoup. Peu à peu, les morceaux du puzzle s’assemblent naturellement. Le jeu s’arrête et laisse le lecteur pantois, sidéré par un dernier rebondissement. C’est brillant, puissant et totalement bluffant. Chapeau bas Monsieur Villeminot !

 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@