Chronique 13 jours de Valentina Giambanco

Isabelle Réty Librairie Gwalarn (Lannion)

Née en Italie, Valentina Giambanco vit à Londres où elle est monteuse pour le cinéma. Avec 13 jours, son premier roman, elle signe un thriller d’un noir profond et à l’intrigue captivante, de la première à la dernière ligne.

Quelques jours avant Noël, l’employée de maison d’une famille de Seattle fait une macabre découverte. Dans le lit des parents, elle trouve les quatre membres de la famille assassinés. La mère et les deux fils exécutés d’une balle dans la tête et le père, James Sinclair, étouffé par un bâillon saturé d’éther. Alice Madison, jeune inspectrice nouvellement affectée à la brigade criminelle de Seattle, est chargée de l’enquête avec un inspecteur plus expérimenté. Un message énigmatique au-dessus de la porte de la chambre des Sinclair attire leur attention : « 13 jours ». Ils comprennent que c’est le temps que leur donne le tueur pour résoudre l’affaire avant qu’un nouvel assassinat ne soit commis. Très vite, trop vite, les indices laissés sur place les mènent sur la piste de John Cameron, un homme que la police cherche à coincer. Pour Alice, les choses semblent beaucoup trop simples. En fouillant le passé, elle découvre que, vingt-cinq ans plus tôt, trois garçons ont été kidnappés. Deux s’en sont sortis et le troisième n’a jamais été retrouvé. Les deux rescapés étaient James Sinclair et John Cameron. Elle est convaincue que les deux affaires sont liées. Suivant son instinct, souvent à la limite de la légalité, Alice, qui n’a pas froid aux yeux, n’hésite pas à faire d’ennemis potentiels des alliés afin de mettre toutes les chances de son côté et éviter les tentatives de manipulation.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@