Chronique L’Infortune de Kitty Grey de Mary Hooper

ISABELLE RÉTY, Librairie Gwalarn, Lannion

Comme dans ses précédents romans, Mary Hooper nous emmène dans l'Angleterre du passé. C'est au début du XIXe siècle que le lecteur est cette fois transporté.

 

1813, dans le Devon. Kitty Grey est laitière et travaille pour une famille qui la traite avec respect. Elle s’occupe avec passion de ses vaches et fabrique le beurre de la maisonnée dans une laiterie plutôt moderne pour l’époque. Avec Will, le passeur de rivière, elle fait des projets de mariage. Will possède sa propre barque mais rêve de partir à Londres où, pense-t-il, il pourra offrir une belle vie à Kitty. Toutefois, le bonheur de Kitty s’évanouit brusquement lorsque Will disparaît sans explication. Elle est persuadée qu’il est parti vivre son rêve à Londres, seul, sans elle. Tout d’abord en colère d’avoir été abandonnée, elle saisit l’occasion qui lui est donnée de se rendre à Londres afin de le retrouver. Kitty n’a jamais quitté sa campagne et est inconsciente des dangers qui la guettent dans la capitale. À travers l’histoire de son héroïne, l’auteur décrit la vie au début du XIXe siècle, l’opposition entre villes et campagnes, entre nantis et couches populaires. Une fois encore, Mary Hooper brosse avec brio le portrait d’une jeune fille naïve et courageuse pour laquelle le lecteur ne peut qu’éprouver de l’empathie. Avoir en mains un roman de Mary Hooper, c’est la promesse d’une gourmandise que l’on va savourer. Ce nouvel opus ne déroge pas à cette règle.

 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@