Chronique Le Blues du braqueur de banque de Flemming Jensen

Par Isabelle Réty, Librairie Gwalarn, Lannion

Flemming Jensen est connu au Danemark pour ses one-man-shows. Dans Le Blues du braqueur de banque , il laisse éclater son talent d’humoriste et nous offre un roman décapant.

Max est un esprit brillant qui évolue dans les hautes sphères de la politique danoise. Ami d’enfance du Premier ministre, spin doctor de ce dernier, il est rusé et sait toujours comment sortir des impasses, même dans les situations les plus délicates. Seulement le jour où Max assassine Tom, le Premier ministre, dans un hangar à kayaks, son premier réflexe est de prendre ses jambes à son cou. Il se ravise et revient sur la scène du crime pour échafauder un de ces plans machiavéliques dont il a le secret. Il ne doute pas un seul instant de trouver une solution pour se tirer de ce mauvais pas. C’est sans compter sur l’intervention inopinée dans le décor d’une jeune scoute qui n’est pas aussi nunuche qu’elle en a l’air et qui pourrait bien faire capoter le plan génial que le cerveau de Max a mis au point. Lui qui d’ordinaire pense à tout, négligera cette fois quelques détails d’importance : une insurrection groenlandaise, un match de foot Suède-Danemark et les caprices du vent ! Mais que vient faire le braqueur de banque un peu bluesy dans cette histoire, me direz-vous ? Eh bien vous le saurez en lisant ce roman burlesque et jubilatoire, à la construction et au ton complètement décalés !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@