Chronique Monteperdido de Agustin Martinez

  • Agustin Martinez
  • Traduit de l'espagnol par Claude Bleton
  • Coll. «Coll. « Actes noirs »»
  • Actes Sud
  • 03/05/2017
  • 480 p., 23 €

Brice Vauthier Librairie L’Étagère (Saint-Malo)

Monteperdido, le Mont Perdu, est situé dans la province de l’Aragon, à la frontière avec la France, culminant à plus de 3000 mètres d’altitude. Dans une des vallées au sud de la montagne, vivent quelques rares habitants complètement coupés du monde sitôt l’hiver approchant. La nature reprend vite ses droits dans ces Pyrénées angoissants. Dans quel autre meilleur décor pouvait se dérouler ce drame en deux actes, à cinq années d’intervalle ? La disparition de deux jeunes filles sème le trouble dans les hameaux montagnards. Malgré de nombreuses battues, elles sont introuvables. Lorsque l’acte deux débute, le lecteur est pris à la gorge : on retrouve au fond d’un ravin, dans une voiture accidentée, un homme mort avec, à ses cotés, une des deux fillettes disparues. C’est ce moment qu’Agustín Martínez choisit pour semer le trouble dans la tête de son lecteur. Les deux enquêteurs venus expressément de la capitale sont rejetés par la communauté de la montagne : ne vont-ils pas déterrer de trop lourds secrets ?

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@