Chronique La Cavale du docteur Destouches de Christophe Malavoy, Gaëtan et Paul Brizzi

Brice Vauthier Librairie L’Étagère (Saint-Malo)

Une très belle bande dessinée pour un sujet dur et passionnant ! Le travail en noir et blanc est magnifique : les frères Brizzi ont réalisé des dessins de toute beauté (j’ai presque envie de dire que cela ressemble au travail de Gibrat). Le texte de Christophe Malavoy est précis et nous replonge dans une période compliquée pendant laquelle le docteur Destouches, que l’on connaît bien entendu sous le nom de Louis-Ferdinand Céline, va quitter Paris. Ce 17 juin 1944, il fuit en Allemagne l’arrivée des Alliés. Vivant quelque temps à Sigmaringen, il poursuit son errance jusqu’au Danemark, avant de revenir en France. Une langue crue et directe, des « gueules » dessinées parfaitement et, de temps en temps, des planches laissant entrevoir le délire et l’imagination débordante du cerveau de Céline. Entre le Céline redevenant médecin et possédant une fibre très sociale et humaine, et le personnage odieux et antisémite que l’on sait, je trouve que cette BD fait bien ressortir les différentes facettes de cet homme complexe

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@