Chronique Vodka, pirojki et caviar de Monica Kristensen

BRICE VAUTHIER, Librairie L’Étagère, Saint-Malo (Paramé)

Monica Kristensen nous emmène au Svalbard, l’archipel le plus septentrional de l’Europe. Knut, l’unique policier de l’île, est envoyé à Barentsburg pour enquêter sur un accident en apparence anodin. La cité minière russe, restée identique à ce qu’elle était du temps de Lénine, est coupée du monde et n’est accessible qu’en hélicoptère… à condition que le temps le permette. Le chaleureux accueil réservé à notre héros, arrosé à la vodka et au caviar, semble cacher quelque chose. De fait, son arrivée coïncide avec de nouvelles découvertes macabres. Knut se retrouve coincé dans cette ville où il est un étranger et où la communauté russe se montre particulièrement hostile à cet enquêteur norvégien.
Pour son troisième polar, Kristensen, un passionnée de glaciers, continue d’imaginer des polars haletants et obsédants qu’elle situe au sein d’un archipel méconnu et isolé. Une fois de plus, la géopolitique et l’histoire du monde se télescopent dans un polar très réussi. Si vous aimez les auteurs nordiques, courrez découvrir Vodka, pirojki et caviar. Et si vous n’aimez pas les polars nordiques… courez quand même, vous changerez sans doute d’avis.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@