Chronique Enfilades de François Marchand

Brice Vauthier Librairie L’Étagère (Saint-Malo)

Un recueil de six nouvelles délirantes, à l’humour grinçant, voilà ce que nous propose François Marchand – qui nous avait déjà habitués à une certaine noirceur dans ses précédents romans.

Au début de chacune des nouvelles, on éprouve le sentiment de s’embarquer pour un voyage détonant. Et cette première impression n’est jamais démentie. Les animaux fous croisent des personnages à tout le moins atypiques. Nous sommes dans la démesure, le loufoque et la dérision. La société dans son ensemble n’est pas épargnée. François Marchand dézingue à tout va et tout le monde en prend pour son grade. Un esprit Charlie corrosif, doublé d’une plume incroyablement efficace et belle, préside à l’ambiance de ce recueil qui s’inscrit délibérément dans la causticité et le rire jaune. Les animaux, comme la gorille championne d’échecs, sont à hurler de rire. On passe ainsi d’un pseudo-enlèvement manqué à une demande en mariage tout aussi loupée... Il semble même évident que l’auteur lui-même a dû s’amuser comme un fou lors de la rédaction de ces histoires. À moins qu’il n’ait souhaité, à travers sa plume trempée dans le soufre, adresser un message à ses semblables… Je vous laisse en juger. En plus romanesque, ce livre m’a fait penser aux déchaînements du regretté Charb.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@