Chronique Rupture(s) de Claire Marin

Jérémie Banel Librairie Libertalia (Montreuil)

Expérience universelle, moment de souffrance, de doute ou encore de libération, subie ou choisie, la rupture est au cœur de nos vies : la voici considérée sous l’angle de la philosophie, vue comme un questionnement sur l’identité. Elle devient ainsi un révélateur et questionne les différentes visions de soi : celui que l’on est, celui que l’on voudrait être, celui que l’on croit être, celui que les autres voudraient que l’on soit. Convoquant à l’appui de sa réflexion philosophes mais aussi romanciers, Claire Marin met au jour l’immense diversité des situations de ruptures et autant de façons de les traverser, de les vivre et donc de les dépasser, donnant à lire une dimension à la fois universelle et personnelle de la rupture. Plutôt que des accidents, celles-ci deviennent des moments de passage, de transformation et de moteurs de questionnements profonds, entre certitudes et tâtonnements. Les lire et les penser en suivant Claire Marin, c’est, au bout du compte, interroger la vie elle-même.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@