Chronique Milkman de Anna Burns

Audrey Dubreuil Librairie Ellipses (Toulouse)

Anna Burns est la première auteure d'Irlande du Nord à remporter le Booker Prize, un prix qui aime récompenser les écritures singulières. C'est le cas pour ce long monologue intérieur d'une jeune fille qui raconte sa ville déchirée par une guerre civile meurtrière qui s'insinue partout et son quotidien bouleversé par un homme. Cet homme, surnommé Milkman (le laitier), a jeté son dévolu sur elle et la poursuit de ses assiduités. Alors qu'elle cherche à se rendre le plus invisible possible, toujours le nez dans un bouquin, hors du monde et hors du temps, notre héroïne se retrouve au cœur des commérages, jugée et dépossédée de son histoire. Voilà un roman qui imprime sa marque sur le lecteur parce qu'il sort des sentiers battus. Il fascine par son écriture aussi brutale et torturée que son propos. On finit sa lecture haletant, un peu sonné, comme après un effort, parce que ce récit est exigeant mais tellement fort qu'il serait dommage de passer à côté !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@