Chronique Peur de Dirk Kurbjuweit

Peur s’ouvre sur une visite que Randolf, le narrateur, fait à son père dans la prison où ce dernier a été incarcéré pour meurtre. Le meurtre du voisin de Randolf qui, pendant des mois, avait harcelé sa famille jusqu’à créer chez eux un climat de peur permanent. Et à Randolf de dérouler le fil de son histoire personnelle, celle de son enfance mais aussi celle de ces longs mois où ce voisin s’est immiscé dans leur vie, les espionnant et portant à leur encontre des accusations graves et sans fondement. Ce que Dirk Kurbjuweit nous donne à voir, c’est la folie d’un homme et les conséquences qu’elle peut avoir sur ceux qui en sont la cible. Ce sont aussi les manquements de la police et de la justice, et la tentation de se faire justice soi-même en passant de l’autre côté de la barrière. C’est aussi un roman sur le couple et la famille, leurs liens et le fragile équilibre qu’un événement terrible peut venir irrémédiablement bouleverser.

Audrey Dubreuil Librairie Privat (Toulouse)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@