Chronique Les Engloutis de Denis Lépée

Entre terre et mer, plongez dans l’ambiance de ce thriller géopolitique et écologique, et découvrez la charmante bourgade finlandaise de Kotka… qui s’avère être un véritable panier de crabes !

Tommaso MacDonell est archéologue spécialisé dans les fonds marins. Plongeur émérite, il est aussi passionné par les chasses au trésor sous-marines, les vielles épaves et l’histoire maritime. Lorsque Mika, un ancien compagnon de plongée aujourd’hui maire d’une petite ville côtière finlandaise, fait appel à lui pour donner son aval à un projet contesté d’éolien off-shore, il voit là l’occasion idéale de s’éloigner de son quotidien. Car ce quotidien, depuis plusieurs mois, c’est le deuil impossible à faire de sa femme et de sa fille, récemment disparues dans l’incendie de leur maison. Tommaso débarque dans cette bourgade à la frontière russe où terre et mer se mélangent et où le soleil brille près de 16 heures par jour. Une ambiance particulière qui brouille encore un peu plus les repères d’un homme déjà affaibli par le drame qu’il vient de vivre. Il est alors en bute à l’hostilité des opposants au projet, à la curiosité mal placée d’un journaliste et à celle, inquiétante, d’un des hommes d’affaires partie prenante du financement du complexe éolien. Les Engloutis est un thriller efficace. Il met l’accent sur les relations délicates entre la Finlande et la Russie. L’intrigue nous donne à voir une situation complexe et pourtant courante : l’opposition entre modernité et tradition, entre préservation du patrimoine et contingences économiques, entre intérêts politiques et humanisme. Parce que Kotka est une ville qui revêt une importance stratégique pour les autorités finlandaises comme pour les autorités russes mais aussi parce que ses habitants sont, pour la plupart, des gens simples, des pêcheurs amoureux de leur terre et de la mer qui la borde. Intègre, Tommaso aura pourtant bien du mal à faire son travail sans que celui-ci soit parasité par les intérêts antagonistes des uns et des autres mais aussi par ses propres démons et par son amour irraisonné des trésors engloutis.

Par Audrey Dubreuil Librairie Privat (Toulouse)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@