Polar

Patrick Bauwen

La Nuit de l’ogre

Chronique de Audrey Dubreuil

Librairie Ellipses (Toulouse)

Après son excellent Le Jour du chien (Le Livre de Poche), Patrick Bauwen nous offre une plongée terrifiante dans l’obscurité de La Nuit de l’ogre. Un polar qui démarre très fort avec la course éperdue d’un petit garçon qui cherche à échapper au monstre qui l’a retenu prisonnier pendant plusieurs jours. Viennent ensuite les retrouvailles du lecteur avec le docteur Chris Kovak, le médecin urgentiste dont nous avions fait la connaissance dans le précédent opus. La mort est littéralement au cœur de l’intrigue de ce nouveau roman, un roman qui ne manque ni de suspens, ni de rebondissements et qui interroge habilement notre conception de la mort ainsi que ses représentations. Lui-même médecin urgentiste, Patrick Bauwen utilise son expérience personnelle et professionnelle pour ajouter à la crédibilité du récit et donner une profondeur particulière aux questionnements de ses personnages. Un polar très réaliste, souvent angoissant, bien mené et sans aucun temps mort (sans mauvais jeu de mot). Pensez quand même à respirer !

NULL
illustration

Les autres chroniques du libraire