Essais

Peter Gray

Libre pour apprendre

Chronique de Christelle Chandanson

Librairie Elkar (Bayonne)

Dans la lignée de Et je ne suis jamais allé à l’école d’André Stern (Acte Sud), un essai américain prolonge la réflexion sur une scolarisation différente, plus à l’écoute de l’évolution de notre société. Le psychologue Peter Gray se base sur des études anthropologiques et historiques des sociétés où les enfants jouent pour acquérir des connaissances utiles à leur milieu de vie. Tous les enfants naissent avec une curiosité et une envie d’apprendre, qu’il est essentiel d’entretenir et non d’étouffer. Car quand les enfants ont en charge leur propre apprentissage, ils le font avec passion et énergie. Libre pour apprendre décrit une école d’un autre genre, où ce n’est pas l’enseignant qui dirige l’apprentissage, mais le jeune individu en formation. Peut-être utopique, cet essai donne cependant envie de croire en ces initiatives éducatives innovantes. Il apporte des perspectives positives et alternatives sur l’école, telle qu’elle pourrait être demain : accessible, démocratique et plus humaine.

NULL
illustration

Les autres chroniques du libraire