Chronique Avant que le monde ne se ferme de Alain Mascaro

Christelle Chandanson Librairie Elkar (Bayonne)

On lui avait annoncé sa destinée : il sera celui qui parlera d’eux, à travers le monde, mais seul. Anton est un rescapé. Sa vie est une odyssée qui suivra le temps et les frontières que les hommes inventent. Né dans un cirque Tzigane au début du XXe siècle, au cœur des steppes d’Asie, il traversera le siècle et nous montrera le monde, comme l’ont vécu ces peuples nomades. Celui où le temps se vit au rythme des roulottes et du montage des chapiteaux, où les frontières ne sont que des mots. Puis le changement qui s’annonce, les difficultés à se déplacer, enfin le Porajmos, le génocide des tziganes pendant la Seconde Guerre mondiale. Cet enfant devenu homme a effectivement un double destin : dresseur de chevaux et mémoire des disparus. Porté par les mots chantants et la poésie de la sagesse tzigane, ce premier roman est une plongée dans l’intimité des fils du vent, de leur terrible histoire et d’une reconstruction dont on ressort bouleversé.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@