Chronique Gratitude de Oliver Sacks

NULL

Christelle Chandanson Librairie Elkar (Bayonne)

Souffrant d’un cancer en phase terminale, le célèbre neurologue anglais Oliver Sacks a écrit de touchants essais qui sont aujourd’hui traduits chez Christian Bourgois. Bien plus qu’une méditation sur la vie et la mort.

Un génie. Certains le considèrent comme tel. Sacks était en tout cas un médecin renommé et apprécié de ses patients. Il eut une vie bien remplie, dont il avait retracé les étapes dans son autobiographie En mouvement, une vie (Seuil). L’homme est mort d’un cancer en août 2015. Le neurologue, aussi connu pour la pratique de son art que pour son travail littéraire, n’a jamais abandonné l’écriture et, durant les deux dernières années de sa vie, a utilisé sa plume comme outil de réflexion et de cheminement spirituel. Quatre de ses courts essais sont réunis dans Gratitude et nous laissent toucher le crépuscule d’une vie. Que ce soit lorsqu’il traite les regrets et les peurs d’un homme qui approche les 80 ans, ou revendique son choix de vivre ses derniers instants comme un privilège, de se sentir vivre, et même profondément en vie, le neurologue aborde le grand âge, la maladie et la mortalité, avec une remarquable lucidité, sans pathos, mais avec une surprenante équanimité. Son texte Shabbat est l’occasion de revenir sur ses relations à la religion juive orthodoxe dans laquelle il a été élevé, puis sur son éloignement pour des raisons rationnelles et d’orientation sexuelle. Cette métaphore du shabbat donne un sens à cette pause que la maladie lui impose, comme un moment pour se ressourcer, preuve qu’il est un être apaisé, avec lui-même et avec les autres. Loin de s’attarder sur sa maladie ou la déchéance qu’elle entraîne, ces textes sont avant tout riches de partages d’expériences et de reconnaissance ; ils ont cette gratitude qu’il exprime vis-à-vis de ce qui lui a été donné de vivre. Elle est celle que chacun peut trouver en soi : aimer, être aimé, recevoir et donner. Oliver Sacks signe un texte élégant, un joli petit opuscule à offrir, simplement.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@