Chronique Les Réputations de Juan Gabriel Vasquez

  • Juan Gabriel Vasquez
  • Traduit de l’espagnol (Colombie) par Isabelle Gugnon
  • Coll. «Coll. « Cadre vert »»
  • Seuil
  • 21/08/2014
  • 192 p., 18 €

Guillaume Chevalier Librairie Mot à Mot (Fontenay-sous-Bois)

Javier Mallarino, auteur de dessins satiriques pour la presse, se prépare à recevoir une distinction pour l’ensemble de son œuvre. C’est alors qu’une vieille histoire refait surface… remettant tout en question.

Le métier de caricaturiste confère un pouvoir terrible à celui qui l’exerce. Le pouvoir de faire ou défaire une réputation. Mais seuls quelques dessinateurs ont la notoriété nécessaire pour détenir une telle influence. Javier Mallarino est de ceux-là. Nous le découvrons alors que sa propre réputation n’est plus à faire et qu’il est décoré par les autorités pour l’ensemble de son œuvre. Aux yeux de ses concitoyens, Mallarino est une sorte de justicier incorruptible. Cette image est le fruit d’une pugnacité à toute épreuve et d’un courage politique sans faille. Mais le roman nous montre le revers de la médaille en explorant les failles de cet homme qui a conquis la confiance des gens au détriment de l’amour de sa femme, cette dernière ne supportant plus les menaces et intimidations répétées auxquelles les soumet le métier de son mari. Le soir de la remise de sa décoration, une ancienne histoire refait surface, celle d’un incident auquel Mallarino avait assisté. Il avait alors usé de son talent et de son influence pour discréditer et accuser le coupable présumé. Mais Mallarino a-t-il réellement vu l’acte délictueux ? Ce militant, dont chaque dessin est une arme en faveur de la justice, est-il aussi infaillible qu’il y paraît ? N’a-t-il pas pris goût au fait d’être perçu comme une autorité morale de premier ordre ? Avec le recul, le doute l’effleure et c’est bientôt une totale remise en question qui s’empare de lui. Tel est le cœur de la réflexion du roman de Vásquez. Lorsqu’une personne a entre les mains la faculté de faire et défaire les réputations, et plus généralement, lorsque quelqu’un a du pouvoir, n’est-il pas tenté, même avec les meilleures intentions du monde, d’en abuser ? Emmené par un style impeccable, d’une profondeur et d’une subtilité rare, Les Réputations est de ces romans qui poussent à la réflexion, et nous questionnent.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@