Chronique Trois fois dès l’aube de Alessandro Baricco

  • Alessandro Baricco
  • Traduit de l'italien par Lise Caillat
  • Coll. «Coll. « Du monde entier »»
  • Gallimard
  • 26/02/2015
  • 128 p., 13.50 €
NULL

Peut-être vous souvenez-vous que dans le précédent roman d’Alessandro Baricco, Mr Gwyn, le personnage principal avait écrit un livre s’intitulant Trois fois dès l’Aube ? Alessandro Baricco a finalement donné vie à ce court roman, et quelle réussite ! Sachez qu’il s’agit d’un récit autonome. Le roman est divisé en trois nouvelles, mettant en scène les deux mêmes personnages, un homme et une femme, mais dans des situations et des temporalités différentes. Cette construction originale permet à l’auteur de conter l’impossible, de nous offrir des variations sur le thème de la destinée et des rencontres qui font prendre à la vie une direction nouvelle. Tous nocturnes, ces échanges ont en commun d’être très théâtraux, essentiellement basés sur des dialogues farcis de sous-entendus et teintés d’onirisme. Et lorsque l’aube perce la ligne d’horizon, l’heure est venue de se séparer. Les livres d’Alessandro Baricco sont synonymes de finesse et de profondeur. Ce nouveau roman en est la quintessence.

Guillaume Chevalier Librairie Mot à Mot (Fontenay-sous-Bois)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@