Chronique Bon genre de Inès Benaroya

Juliet Romeo Librairie La Madeleine (Lyon)

« Si Claude était un homme, ce livre n’existerait pas. » Cette phrase a le mérite d’intriguer suffisamment pour ouvrir et dévorer les 256 pages de Bon genre d’Inès Benaroya. Claude mène sa vie professionnelle comme un homme et sa vie personnelle comme une femme. Côté pile, la femme forte, côté face, la femme pondérée. Cette dualité quotidienne, issue des meilleurs stéréotypes, l’éloigne des autres, de sa famille, de sa fille mais aussi d’elle-même. Quand elle se retrouve aux prises avec des envies sexuelles immédiates avec des inconnus, qu’elle pense être typique de la gent masculine, elle décide de prendre la première sortie pour quitter le chemin tout tracé, le carcan social, les stéréotypes, les étiquettes de genre. Le lecteur s’interroge sur ces notions de genre, si actuelles mais si confuses. Et suit la course folle de Claude pour se connaître, se retrouver, reprendre sa vie en main, peu importe ceux qui resteront sur le bas-côté.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@