Chronique Blue Pearl de Paula Jacques

NULL

Eliza reçoit la visite, dans son appartement, d’une collectionneuse de poupées. Celle-ci lui montre Blue Pearl, une poupée en tissu qu’elle a récupérée et lui dit en rechercher d’autres, faites par la même personne. Il se trouve que Blue Pearl est la poupée qu’Eliza avait reçue d’Abigail, sa mère, pour ses 10 ans. Elles étaient esclaves et vivaient toutes les deux dans une plantation de Virginie. C’était en 1860 et la guerre de Sécession était sur le point d’éclater. Paula Jacques fait parler avec brio Eliza et ses souvenirs. La plantation de Virginie, l’esclavage, le début de la guerre, l’espoir de la liberté nous apparaissent à travers les yeux d’une petite fille de 10 ans, avec toute la franchise et le naturel que cet âge peut apporter. Mais c’est aussi par les silences des adultes que la petite fille comprendra et appréhendera son monde et celui en devenir. Blue Pearl est de ces romans qui ouvrent aux enfants la porte de l’Histoire, ce qui n’est pas rien.

Juliet Romeo Librairie La Madeleine (Lyon)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@