Chronique Les Fluides de Alice Moine

C’est le récit d’une journée à la piscine municipale de Julie et sa fille Charlotte. Julie n’a pas la garde de sa fille. Julie a vécu l’horrible, l’indicible. Julie n’a pas parlé. Aujourd’hui, elle voudrait se battre. Aujourd’hui, elle va affronter le regard des autres sur son corps, sur ce qu’elle a réussi à préserver de personnel. Aujourd’hui, elle va faire tout ça pour sa petite fille. Julie souhaite de tout cœur retrouver une vie « normale » avec sa fille. Mais… Et c’est dans ce mais que réside la force de ce roman d’Alice Moine. Parce qu’il est difficile de parler quand on s’est fait agresser sexuellement. Parce que le viol du corps est aussi celui de l’âme. Parce que mettre des mots sur une agression, c’est devenir une victime mais ne pas les mettre c’est se laisser dévorer. Parce que parler est encore aujourd’hui se faire juger. Les Fluides est une histoire de silences. Ceux d’avant une agression, ceux de pendant une agression, ceux d’après une agression.

Juliet Romeo Librairie La Madeleine (Lyon)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@