Chronique Les Gens dans l’enveloppe de Isabelle Monnin, Alex Beaupain

Véronique Marchand Librairie Le Failler (Rennes)

Quand Isabelle Monnin raconte à son ami Alex Beaupain qu’elle s’est procurée un lot de photos d’inconnus, qu’elle en fera un roman puis partira à la recherche des ses personnages, il lui propose de participer au projet en écrivant des chansons inspirées par son texte. Aucun des deux n’imagine l’aventure humaine et artistique qu’ils vont vivre. Le résultat donne un livre-objet singulier dont le lecteur ne peut se détacher. Laurence, clé de voûte du roman, est une petite fille au regard grave, trop seule dans un monde d’adultes aimants mais maladroits. Son journal fait écho à l’enquête qui va révéler de troublantes coïncidences avec la fiction. Une histoire presque toute simple de gens qu’on dit volontiers ordinaires. Mais la finesse d’écriture de la romancière et du chanteur/compositeur révèle toute l’unicité de ces vies dignes et discrètes. « Les gens sont des histoires, tu les inventes, ils vivent plus que vrais […]. Les gens sont maintenant des chansons, tu les écoutes et si tu pleures un peu, tu as raison ».

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@