Chronique Le temps est assassin de Michel Bussi

Manuel Hirbec Librairie La Buissonnière (Yvetot)

Seule survivante de la sortie de route qui a coûté la vie à ses parents et à son frère après que leur voiture se fut écrasée au fond d’un précipice, au détour d’un virage, Clotilde revient, vingt-sept ans plus tard, passer ses vacances en Corse avec son époux et sa fille, retrouvant son grand-père, le patriarche intransigeant du clan des Idrissi. Un retour pour exorciser le passé qui semble déranger la mémoire collective enfouie sous le poids des secrets claniques, une présence dérangeante que l’on cherche par tous les moyens à éliminer, sinon à intimider. Et si ce funeste accident n’en était pas un ? S’il s’était agi d’un crime déguisé, organisé, prémédité ? Avec ce nouveau roman, Michel Bussi porte haut son art des faux-semblants et des vérités fuyantes, médusant le lecteur du début à la fin. Alternant les épisodes du passé de ce funeste été 1989 vu par une adolescente, avec le présent de l’adulte qu’elle est devenue, il dresse le portrait sensible d’une femme vulnérable et combattante qui ouvre le chemin de la vérité dans le maquis des intolérances familiales et dans celui, plus sournois, des cruautés de l’adolescence.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@