Chronique L’Année la plus longue de Daniel Grenier

Manuel Hirbec Librairie La Buissonnière (Yvetot)

Partant d’un stupéfiant ressort romanesque, celui d’un homme, Aimé, qui, né un 29 février, vieillit quatre fois moins vite que ses semblables – jusqu’à devenir le contemporain de ses descendants deux siècles plus tard –, Daniel Grenier embarque le lecteur dans une aventure au long cours, une aventure historique entre le Canada et les États-Unis. La construction de L’année la plus longue est rythmée par des va-et-vient entre les différentes époques, depuis le xviiie siècle jusqu’à nos jours, et les différents personnages, tous formidablement campés, animent ingénieusement la lecture. Soutenu de bout en bout par une qualité stylistique sobre et de haute tenue, L’année la plus longue est un roman total, époustouflant, au vaste souffle romanesque, un panorama en vision extra large des grands espaces et une belle réflexion sur le temps.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@