Chronique Ma dévotion de Julia Kerninon

Helen, femme vieillissante, croise par hasard, dans la rue, Frank qu’elle a aimé et qui a partagé la plus grande partie de sa vie. Elle décide de lui raconter leur histoire de son point de vue et de dire enfin ce qu’elle a sur le cœur. Enfants, ils se sont sauvés mutuellement de leurs familles dysfonctionnelles. Ils ont partagé une vie de bohème à Amsterdam pendant de nombreuses années, parfois amants, toujours liés. Lui devient un artiste à la renommée internationale. Elle, plutôt dans l’ombre, a œuvré à son bien-être, lui permettant de se consacrer entièrement à son art. Deux individualités fortes qui n’ont jamais vraiment réussi à être heureuses, jusqu’à la rupture finale : quand la parole se libère, les masques tombent. Julia Kerninon, dans un style rythmé, presque syncopé, retranscrit parfaitement l’urgence de cette confrontation verbale, nous parle de la vie, des rapports de domination, des processus de création, des choix que l’on fait qui paraissent insignifiants et qui pourtant détermineront le reste de notre existence

Maria Ferragu Librairie Le Passeur de l’Isle (L’Isle-sur-la-Sorgue)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@