Chronique L’Île aux enfants de Ariane Bois

Ariane Bois explore une nouvelle fois la force des relations familiales, notamment du point de vue des enfants, en revenant sur les événements bouleversants d’un grand scandale d’État, celui des « enfants de la Creuse ».

Entre les années 1960 et 1970, plus de 2 000 enfants ont été arrachés à leurs familles sur l’île de la Réunion pour être emmenés dans des départements dépeuplés de la métropole. Les conditions de ces départs sont restées obscures pendant des décennies et nombreux sont ceux qui ont été enlevés contre leur gré et sans l’accord de leurs parents. À travers un roman émouvant et palpitant, Ariane Bois revient sur ces événements. Ainsi, deux sœurs, Pauline et Clémence, sont enlevées, séparées et confiées à deux destins différents. Mais le poids du secret, conjugué au jeune âge des enfants va effacer leurs mémoires, leurs origines et même jusqu’à l’envie de garder leurs souvenirs. C’est seulement lorsque Caroline, la fille de Pauline, cherche à mieux comprendre les origines de sa mère, que les fils de l’histoire vont peu à peu se dénouer. Le livre se construit dans une narration en deux temps, la première partie consacrée à l’enfance de Pauline et la deuxième à l’enquête menée par sa fille. Ce roman explore avec finesse les chaînes de la fausse bienveillance et des ravages qu’elle peut faire, à la fois sur les enfants directement concernés, mais aussi sur leurs descendants. Le poids du secret est un poison qui se transmet et dont seule la génération suivante pourra libérer la famille mettant un terme aux non-dits et à la culpabilité. Pour tous ces enfants qui se sont construits en imaginant que peut-être leurs parents les avaient abandonnés parce qu’ils avaient fait des bêtises ou parce qu’ils ne les aimaient pas assez, pour tous ces parents qui ont passé une vie à repenser à leurs disparus, pour toutes ces vies brisées, Ariane Bois pose enfin des mots sur les souffrances de ces familles et leur offre un espoir de résilience. Roman des origines et de l’exil, L’Île aux enfants dévoile avec délicatesse la force des liens du sang et du souvenir.

Maria Ferragu Librairie Le Passeur de l’Isle (L’Isle-sur-la-Sorgue)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@