Chronique Les Ennemis de la vie ordinaire de Héléna Marienské

Une jeune psy a une idée, à première vue lumineuse, de réunir sept patients souffrants d’addictions sévères (jeu, sexe, drogue, alcool…) pour des séances de thérapies de groupe. Ces derniers ne sont pas vraiment décidés à se prêter au jeu et préfèrent rapidement s’affranchir de la psy, qui est tout à fait dépassée par la tournure des événements. Le groupe d’addicts, convaincu que l’union fait la force, va donner à chacun les moyens de vivre au mieux son addiction (l’accro au sport organise la remise en forme de ses acolytes, tandis que la riche et nouvellement célibataire (ex)-alcoolique ouvre les portes de son appartement à la joyeuse bande, laissant au prêtre, sosie du pape François, le soin de remettre un peu de spiritualité dans les têtes). Héléna Marienské signe un roman drôle et rocambolesque, riche d’une galerie de personnages franchement attachants et déjantés. Et même si la rédemption ne semble pas être à l’ordre du jour, on prend un plaisir (coupable) à voir ces jouisseurs profiter de la vie sans retenue.

Maria Ferragu Librairie Le Passeur de l’Isle (L’Isle sur la Sorgue)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@