Chronique Médée chérie de Yasmine Chami-Kettani

François Reynaud Librairie des Cordeliers (Romans-sur-Isère)

Médée est sculpteuse. Elle s’empare de blocs de matière qu’elle récupère, taille, ponce, ajuste, colle puis relie avec des cordes, des câbles, des bandelettes de tissu, des fils de toutes sortes. Elle recompose et crée de la beauté. Lui, Ismaïl, est chirurgien. Son outil est le scalpel. Il coupe au millimètre près, ôte des tumeurs et sauve des vies. Médée et Ismaïl s’aiment depuis trente années et pourtant, ce jour-là, dans l’anonymat d’un aéroport international parisien, Ismaïl va brutalement trancher leur union. Il la plante là, devant un kiosque à journaux et s’envole sans elle. Étrangère à elle-même devant la violence du choc, Médée refuse de rentrer chez elle, de rejoindre ses enfants qui voudraient l’aider. Elle décide de prendre une chambre au cœur même de cet aéroport et de se donner quelques jours pour se recomposer. Ce livre, porté par une écriture sublime, raconte le sentiment d’abandon total puis la possibilité d’une renaissance, encore plus forte.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@